(re)démarrer, (re)passer à l’action avec  des outils concrets, c'est ce que je vous propose - par Delphine LANOE - Révélatrice de Bonheur


(re)démarrer, (re)passer à l’action avec des outils concrets, c'est ce que je vous propose - par Delphine LANOE - Révélatrice de Bonheur

Article
Accueil Révélatrice de Bonheur
 
| Révélatrice de Bonheur | Bonheur | Divers  Vu 33327 fois
Article N°28092

(re)démarrer, (re)passer à l’action avec des outils concrets, c'est ce que je vous propose - par Delphine LANOE - Révélatrice de Bonheur

Je suis Révélatrice de Bonheur, Delphine pour les intimes.
Je vous parle de bonheur, de bien-être, de développement personnel, bref de tout un tas de choses qui peuvent vous aider à être mieux dans vos baskets. Et récemment on m’a dit : Mais tu fais quoi en fait ?

Alors OK, le directeur financier en moi reprend quelques secondes le contrôle, et puisque ce n’est pas clair, je vais préciser tout ça.

Donc une Révélatrice de Bonheur ça fait quoi au juste ?

 

Hé bien ça vous aide à trouver le vôtre, quel qu’en soit la voie, quel que soit le problème.
Je débroussaille le chemin en quelque sorte pour que vous puissiez avancer dessus.

Pas avec des oracles, du spiritisme ou grâce à une boule de cristal en respirant de l’encens.
Non, mon truc c’est le concret et rien que le concret, une écoute attentive, des questions et dès qu’on y voit un peu plus clair, on construit ensemble les étapes pour vous permettre d’avancer.
Je vous donne une méthode pour (re)démarrer, (re)passer à l’action.

Lors d’une séance je vais vous poser des questions, parfois qui dérangent, vous proposer d’envisager certaines situations (que vous m’aurez décrite comme posant problème) sous un angle différent, pour vous permettre de voir que d’autres chemins que celui dans lequel vous êtes englué sont possibles, pour trouver le moyen de vous mettre en route vers du mieux.

Si vous venez me voir c’est que vous voulez que les choses changent, même si vous ne savez pas encore comment. Ensemble nous allons construire la méthode, franchir les étapes l’une après l’autre.

Je vais vous donner un exemple : voici un des exercices que je propose en séance et qui est beaucoup moins facile qu’il n’y paraît (#jyarriveraijamais, #c’estimpossible, #jemautocensure and co)
Imaginez que vous avez 90 ans et que votre vie a continué de la même façon qu’elle s’est déroulée jusqu’à présent. Vous repensez à votre vie, la façon dont vous avez vécu, les expériences que vous avez faites, les personnes que vous avez connues.
Est-ce que vous direz « j’ai bien vécu, c’était sympa » ou bien « oh là là tout ce que j’ai loupé, pas fait… ».
Si la réponse est la 2e, c’est dommage et à 90 ans cela sera trop tard.

Hé bien moi, quand je fais cet exercice (parce qu’après tout, charité bien ordonnée commence par soi-même), je me dis que je veux être dans la 1ere catégorie, je veux pouvoir me dire « c’était vachement bien » et à la suite je me dis que je vais me donner les moyens de penser cela plus tard, au moment du bilan.
Quelle aubaine de s’être posé cette question parce qu’il se trouve qu’à mon âge (45 ans), j’ai encore largement le temps de faire en sorte d’avoir une vie bonne, une belle vie et plein de beaux souvenirs, après tout je n’en suis qu’à la moitié !
Dans cet exercice la méthode va consister à faire la liste de tout ce qu’on veut avoir fait, vu, expérimenté, sans aucune censure, on triera après. On n’est pas obligé de sortir toute la liste du 1er coup, elle peut être évolutive (et elle le sera vous verrez).
C’est là que les difficultés commencent en général, à cause de notre esprit et de sa fâcheuse tendance à nous autocensurer.
Je vous propose de tenter l’expérience, et si des pensées du style « je ferai bien ceci MAIS je n’y arriverai jamais, j’en suis incapable, je ne sais pas le faire, je n’aurai jamais assez d’argent, blablabla » arrivent, faites-moi signe.
Je vous aiderai à les dépasser parce que, SI vous en êtes capables, il suffit de découper les obstacles, en étapes plus petites.

Osez changer, osez avancer, parce qu’on n’est jamais obligé de rester dans une situation qui ne convient pas, dans un job qui ne plaît plus, parce que la situation qui vous pose problème ne doit pas prendre toute la place dans votre vie.

Osez le Bonheur !

 

Delphine LANOE

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...